L'histoire

Une belle et longue
histoire de famille

1919

C’est en 1919 que Roger Forchy obtient son diplôme de pâtissier. Sa formation en poche, le jeune homme, originaire d’Yvetot, devient ouvrier-pâtissier à Rouen. Dix ans plus tard, avec son épouse Gilberte, originaire elle-aussi du Pays de Caux, il décide de se lancer comme pâtissier-confiseur et achète un fonds de commerce à Yvetot. La même année, naît leur fils Claude.

La tradition se
perpétue et la
gamme s’étoffe

1940

Roger élabore de nouvelles pâtisseries qui font connaître la Pâtisserie Forchy bien au-delà d’Yvetot. Décidé à développer l’activité, il créé un nouveau gâteau auquel il donne le nom du saint-patron d’Yvetot : le Saint-Luc. Une recette qu’il va jalousement garder pour en conserver l’exclusivité et qui fait encore aujourd’hui sa réputation. Claude vient travailler dans la pâtisserie familiale.

Pâtissiers en Normandie
de père en fils

1952

C’est l’après-guerre, la ville d’Yvetot se reconstruit. Roger achète un nouveau fonds de commerce plus moderne. La pâtisserie familiale déménage. De leur côté, Claude et son épouse Yvette décident d’acquérir une petite fabrique de cakes et génoises. Ces deux spécialités sont alors vendues dans plusieurs boulangeries du Pays de Caux. Claude et Yvette ont deux fils : Yves et Éric.

L’amour du goût dans nos recettes depuis un siècle

1960

Claude créé des recettes qui vont faire le succès de la Pâtisserie Forchy. Les gourmandises proposées sont élaborées et confectionnées sur le site d’Yvetot grâce à l’expertise des équipes. L’activité se développe et Claude doit transférer sa production dans des locaux plus grands. 700 m² accueillent alors les ateliers. Désormais, les pâtisseries Forchy sont distribuées dans toute la Normandie.

La troisième génération prend la suite

1977

Yves rejoint la pâtisserie familiale pour aider au développement de l’entreprise. Puis en 1990, c’est au tour d’Eric d’entrer dans les équipes avec, comme responsabilité, l’activité commerciale. Un peu plus tard, de nouvelles pâtisseries gourmandes naissent dans les ateliers d’Yvetot : génoises, brownies, fondants, gâteaux marbrés… Les célèbres brownies se déclinent dans différentes saveurs.

Une vision à l’international

2002

Les pâtisseries Forchy franchissent les frontières. C’est le début de l’exportation dans les pays limitrophes comme la Belgique et l’Italie. Dix ans plus tard, notoriété oblige, ces mêmes pâtisseries ont traversé les océans et se vendent au Canada, au Japon… et dans 25 pays différents. Ce sont principalement les célèbres cakes et les brownies qui arrivent en tête des exportations.

Des produits rigoureusement sélectionnés

2009

Depuis plus d’un siècle, les recettes Forchy évoluent pour répondre aux attentes d’une clientèle gourmande et exigeante. Les ingrédients sont choisis avec rigueur : sel de Guérande, caramel de Normandie, cerises de Provence, blé français. Notre charte qualité a pour objectif de fabriquer des pâtisseries saines en plus d’être gourmandes et savoureuses. 200 contrôles ont lieu tous les jours.

Vers une démarche de développement durable

2017

Afin de réduire l’impact de son activité sur l’environnement, la Pâtisserie Forchy s’engage pour sensibiliser ses opérateurs aux bons gestes à adopter que ce soit le tri, le recyclage, la réduction de la consommation d’énergie et d’eau… D’ailleurs, aujourd’hui, près de 70 % de l’eau chaude utilisée dans les ateliers est produite par des panneaux solaires.

Forchy

La Pâtisserie Forchy fête ses 100 ans !

2019

C’est Éric qui continue d’écrire l’histoire de la pâtisserie familiale, toujours à Yvetot, toujours avec la même passion et le même savoir‑faire gourmand.

Forchy